L’explication des frais d’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage (AMO)

Vous souhaitez savoir le coût d'un AMO pour la gestion de votre projet ? Nous vous expliquons tout.

Si vous êtes à la recherche d’une société d’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage (AMO) pour gérer votre prochain projet immobilier, vous devez avoir une bonne compréhension des frais de gestion de votre projet et des différentes structures qui peuvent être impliquées.

Avant d’aborder les différents frais de gestion, il convient de noter qu’il existe d’innombrables façons pour les entreprises de facturer leurs services.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les trois plus courantes.

L’une d’entre elles, selon DT Development, est plutôt sournoise et devrait être évitée à la fois par les prestataires de services de gestion de projets et par les clients.

La première est …

Les honoraires forfaitaires pré-convenu 

Pré-convenue signifie qu’il n’y a rien de caché. Honoraires forfaitaires : coûts ou frais convenus pour la réalisation d’un projet immobilier, du début à la fin. Le temps que cela peut prendre n’a pas d’importance.

Essentiellement, le client et le prestataire de services se mettent d’accord sur l’étendue des travaux et sur des honoraires justes et raisonnables.

À moins que l’étendue des travaux ne change, les honoraires doivent rester les mêmes.

C’est la structure tarifaire que nous utilisons chez DT Development. Les clients pour lesquels nous travaillons aiment savoir exactement combien ils paient pour nos services. Cela les aide à avancer dans leur projet en toute confiance.

Les honoraires, eux, peuvent être déterminés de plusieurs façons. Dans notre cas, nous facturons, la plupart du temps, un pourcentage du coût de construction ou du coût de construction estimé.

Si la construction s’avère être supérieure au montant estimé, nous ne facturons pas plus nos clients. Nous revoyons nos factures à la hausse uniquement dans le cas d’un changement important du projet engendrant une certaine augmentation des coûts de construction.

MAIS si la construction s’avère être moins chère que l’estimation initiale, nous sommes heureux d’ajuster nos honoraires en conséquence.

Nous pensons que c’est la meilleure façon de facturer nos clients. 

Cela signifie que ce type de facturation : 

  • Est adapté à la taille du projet
  • Est une tarification cohérente pour les clients et pour nous
  • Et surtout, c’est transparent.

Répartition des honoraires

Nous répartissons généralement nos honoraires en quatre ou cinq étapes, en fonction du projet. En commençant par un acompte et en terminant par l’achèvement pratique.

Les deux ou trois autres étapes sont basées sur les étapes d’avancement convenues dans le cadre du projet.

Voici un exemple  : 

Description% CoûtsCoûts totauxMontant à payer
Acompte15 %10 000 €1500 €
Obtention du permis20 %10 000 €2000 €
Début de la construction15 %10 000 €1500 €
Achèvement des fondations25 %10 000 €2500 €
Achèvement de la construction25 %10 000 €2500 €

Les honoraires périodiques

Le deuxième type de facturation utilisé par des sociétés de gestion de projets est basé sur des paiements périodiques.

Il peut s’agir d’un paiement, mensuel, trimestriel ou même annuel, en fonction du projet. Le montant est généralement calculé sur la base d’un nombre d’heures estimé à un taux horaire.

Ce type de facturation est généralement utilisé par les sociétés d’AMO qui réalisent des développements à grande échelle, lorsqu’il y a trop de variables pour s’engager dans un tarif fixe.

N’oubliez pas non plus qu’avec cette option, les frais peuvent considérablement augmenter si le projet prend du retard, même si vous et votre AMO avez fait tout ce qui était en votre pouvoir pour terminer le projet dans les délais.

Avec ce type de facturation de gestion de projet, vos intérêts et ceux de votre AMO ne sont pas nécessairement similaires. L’AMO gagne plus d’argent au fur et à mesure que le projet se prolonge et, par conséquent, vous payez plus.

Ce type de facturation n’est pas pour autant à proscrire complément mais les devis et contrats doivent être bien étudiés afin de trouver un terrain d’entente avec votre AMO et de vous protéger au maximum d’une potentielle augmentation de vos frais.


Les frais non annoncés

La troisième méthode de facturation de frais de gestion de projet ne présente pas clairement et directement les frais de gestions.

Nous pensons que cette structure peut facilement sembler « sournoise » pour les clients, même si le prestataire de services n’a pas l’intention de l’être.

Cette tarification est généralement utilisée par des sociétés de construction qui cherchent à décrocher le projet pour pouvoir ensuite assurer la gestion du projet et la construction. En tant que tels, ils offrent leurs services de gestion de projet « gratuitement ».

Rien n’est gratuit dans ce monde …

Inutile de vous rappeler que rien n’est gratuit dans ce monde. La gestion d’un projet immobilier est la fondation de votre investissement ; elle a donc un coût.

En général, dans une tarification d’honoraires comme celle-ci, les constructeurs compenseront la “gratuité” en intégrant ce coût dans leur prix de construction.

En tant que client, vous devriez éviter cette méthode de facturation. En effet, si vous êtes le client, vous ne saurez jamais combien vous avez payé pour les frais de gestion de votre projet de développement.

En plus de ne pas savoir combien vous payez pour la partie gestion de votre projet, vous n’avez aucun moyen de savoir si vous payez le bon prix pour la construction elle-même. Parce que vous n’avez pas lancé d’appels d’offres sur le marché.

En tant que client, vous voulez que votre chef de projet réalise un appel d’offres pour déterminer la valeur du marché de la construction. Ensuite, vous devez désigner le meilleur constructeur possible.

  1. Faire un appel d’offres pour votre projet ;
  2. Déterminer le prix du marché de la construction ;
  3. Nommer le meilleur constructeur possible.

Cela ne peut pas se faire si le chef de projet et le constructeur sont une seule et même personne. Dans une telle méthode de facturation, le constructeur a tout le pouvoir. Il peut en fait gonfler ses prix car vous êtes déjà engagé avec lui. 


Conclusion 

En tant que client, vous devriez toujours privilégier un gestionnaire de projet qui propose une facturation d’honoraires fixes pré-convenus, afin de savoir exactement ce que vous payez. Il est important que vous vous assuriez que vos intérêts et ceux du prestataire de services sont alignés. Voilà, c’est fait ! Vous savez tout sur les frais de gestion d’un AMO.

Découvrez-en plus.

Ces articles peuvent vous intéresser.

Un AMO, c’est quoi ?

Un Assistant Maître d’Ouvrage, également connu sous le nom d’AMO, est une personne qui est chargée de surveiller un projet de construction pour le compte du propriétaire.