Nos missions

Management du projet

1. Définition et mise en place du projet

Aider le maître d’ouvrage à identifier les acteurs, leurs missions et les grandes phases du projet, et à proposer un mode opératoire.

2. Aide pour la consultation et le choix des AMO spécialisés et des prestataires

Identification des besoins en AMO spécialisés et conseils sur le mode de contractualisation adapté (ex : OPC intégré́ à la MOE ou contrat séparé, ...). Aide à l’organisation des consultations le cas échéant (critères pertinents, rédaction et relecture de pièces des DCE, aide à l’analyse des candidatures et des offres, assistance aux négociations le cas échéant).

3. Coordination des études

Certaines missions nécessitent de coordonner d’autres intervenants susceptibles d’apporter leur éclairage (diagnostiqueurs, juristes, urbanistes, études de marché, évaluations environnementales préalables ...).

4. Assistance à l’obtention des autorisations administratives

L’AMO identifie les permis requis par le projet, aide à la constitution des dossiers (PD - permis de démolir, PC - permis de construire, DAE - dossier d’autorisation d’exploiter une ICPE - étude d’impacts, dossier loi sur l’eau, ...), et coordonne les contacts en vue de l’obtention des autorisations.

5. Gestion administrative

Suivi des marchés et de leurs évolutions (avenants, sous traitances, etc.) avec gestion des actes administratifs associés. Gestion des relations avec les tiers à l’ouvrage (concessionnaires, autorités diverses, etc.)

6. Gestion financière

L’AMO compile et met à jour l’ensemble des coûts directs et indirects induits par le projet dans sa globalité́ : non seulement les coûts de conception et de construction, mais aussi les coûts internes de suivi par le maitre d’ouvrage, les coûts administratifs (ex : achat terrain, constitution entité́ juridique) , les coûts financiers (ex : intérêts intercalaires), les frais de communication, etc...

OPPORTUNITÉS

7. Analyse du contexte territorial et de ses perspectives de développement (démographie, urbanisme, tourisme, environnement)

Définir le cadre de la mission, par la mise en perspective des forces en présence.

8. État des lieux de l’existant (dont diagnostics préliminaires et relevés)

Bien comprendre le bien pour l’exploiter de la meilleure des façons.

9. Analyse des besoins

Le recueil des «objectifs» et l’identification des principaux usages à travers la concertation des parties prenantes permettent un pré́-dimensionnement de l’opération.

10. Analyse du site (ou des sites) pressenti(s) d’implantation

Elle doit permettre de commencer à se projeter dans les scénarios qui seront à développer dans la phase suivante. Cette étape doit aussi garantir d’écarter certains scénarios si une impossibilité́ technique, réglementaire, sociale, environnementale les interdit et/ou les compromet fortement.

11. Réflexion stratégique

Réflexion sur les champs du possible à destination de la maîtrise d’ouvrage. Cette phase doit permettre de prendre une décision en toute connaissance de causes sur le «meilleur compromis».

12. Faisabilité́ juridique, financière et administrative

Consolider chaque solution par l’économie des solutions envisagées, et leur faisabilité́ juridique et administrative. Cette phase doit être clairement spécifiée, car elle implique bien souvent l’intervention d’une compétence que la maîtrise d’ouvrage peut posséder en interne ou pas.

13. Analyse de l’impact économique

Projeter les hypothèses de coûts (et/ou ratios) d’investissement et d’exploitation dans un modèle économique de «retour sur investissements» afin d’aider à la décision en toute connaissance de cause.

FAISABILITÉ EN AMONT

14. État des lieux de l’existant

Idem étude d’opportunité́, éventuellement approfondi pour chaque scénario.

15. Analyse du site (ou des sites) pressenti(s) d’implantation

Projection des scénarios retenus dans leur mise en situation.

16. Coordination des études

Coordination des études sur la base des scénarios retenus afin de consolider les solutions et de prévoir les impacts éventuels sur les plans opérationnel, technique, économique et environnemental.

17. Réflexion stratégique / environnement interne et externe

Pour chaque hypothèse : analyse des impacts possibles (contexte immédiat, vis-à-vis des tiers, ...).

18. Faisabilité́ (juridique, financière, administrative, technique, spatiale et performancielle)

Réflexion sur les champs du possible à destination de la maîtrise d’ouvrage. Cette phase doit lui permettre de prendre une décision en toute connaissance de causes sur le «meilleur compromis».

19. Analyse des coûts

Valorisation des coûts (de réalisation, d’exploitation, de performance et de retour sur investissements), avec souvent un aspect environnemental.

études opérationnelles

20. Aide à l’organisation et au lancement de la consultation

Définition des compétences attendues de l’équipe, des critères et des rendus de la consultations (AAPC et RC).

21. Mise au point des pièces du dossier de consultation en vue de lancement de la consultation par le maître d’ouvrage

Rédaction et relecture des pièces du marché́ afin de s’assurer du respect du programme de l’opération et de sa destination.

22. Analyse des candidatures

Étude et classement au vu des critères préalablement définis et accompagnement des différents dispositifs de sélection (conformité́ administrative, capacité professionnelle, technique et financière).

23. Visite de sites, présentation du programme et assistance à la consultation

Accompagnement de la visite et présentation du programme aux candidats afin de leur donner le contexte de l’opération et de relever les demandes éventuelles de renseignements complémentaires. Préparation des réponses aux questions des concurrents pendant la consultation.

24. Analyse des offres

Analyse et présentation de chaque offre au vu des critères d’analyse. Mise en place de pénalités de retards pour chaque société impliquée dans le projet.

25. Assistance pour l’attribution du marché́

Analyse détaillée du projet lauréat, aide pour la négociation et à la mise au point du contrat de MOE.

26. Adéquation programme / projet

Veiller à la cohérence constante du projet du maître d’œuvre avec les attentes du maître d’ouvrage, lors des études d’esquisse, de l’avant-projet sommaire et jusqu’à la phase de l’avant-projet définitif.

SUIVI D’OPÉRATION

27. Consultation des entreprises

Évaluation de la capacité des entreprises à respecter les objectifs.

28. Contrôle des études d’exécution

Avis sur les pièces écrites et graphiques afin de s’assurer du respect de la programmation de l’opération et de sa destination (attention : l’AMO ne se substitue pas au contrôleur technique, au bureau de contrôle ou à la maîtrise d’œuvre ).

29. Réception des travaux

Aide à la décision de la maîtrise d’ouvrage par le retour d’information sur telle ou telle solution technique, économique, ... Doit garantir au maître d’ouvrage que la programmation du projet et la destination de l’ouvrage se font en parfaite continuité avec les phases d’opportunités, de faisabilité́, et de programmation. Travail préventif afin de limiter les actions correctives en fin de réalisation.

30. Comptabilité du projet

Rapport mensuel des dépenses du projet. Archivage des factures payées et transmissions des futures factures.

PHASE DE MISE EN EXPLOITATION

31. Année de parfait achèvement

Avis sur les actions correctives afin de s’assurer du respect de la programmation de l’opération et de sa destination (attention : l’AMO ne se substitue pas au contrôleur technique, au bureau de contrôle ou à la MOE).

32. Mise en service

Pendant cette phase, l’AMO doit pouvoir assister le maître d’ouvrage sur la mise en route opérationnelle du projet (commercialisation des biens).

33. Évaluation finale de l’opération

Établir le bilan technique, financier, économique et environnemental de l’opération.